Logo INSEE 1.1 CMJN Hauts de FranceL’Insee a engagé avec ses partenaires une série d’études sur les jeunes entre fin 2018 et mi-2019.

 

Avec plus d’un million de jeunes de 15 à 29 ans en 2014, soit 19,0 % de la population, les Hauts-de-France sont la deuxième région la plus jeune de France métropolitaine, après l’Île-de-France (20,2 %). Cette tendance devrait se maintenir jusqu’en 2050 selon les projections de population Omphale, avec un pic du nombre de jeunes entre 2030 et 2050 résultant du « mini baby-boom » du début des années deux mille. Fort de ce constat, l’Insee, la région, le secrétariat général des affaires régionales et la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale coordonnent une série de quatre études portant en 2018, sur les caractéristiques démographiques et la relation à l’emploi de cette population et, en 2019, sur ses caractéristiques sociales.

 

La troisième région la plus jeune de FranceSituation jeunes Hauts de France 2014

Si la région est jeune, tous les territoires ne le sont pas au même niveau. La moitié des 15-29 ans se concentre dans le seul département du Nord, département le plus jeune de France devant Paris. Trois pôles émergent plus particulièrement : les agglomérations de Lille et d’Amiens ainsi que le sud de la région qui attire les jeunes ménages d’actifs, bénéficiant de la proximité francilienne, d’une part, et rémoise d’autre part. La moitié des jeunes nordistes réside dans les communes de la métropole européenne de Lille, 43 % des 15-29 de la Somme dans celles de l’agglomération d’Amiens, qui fait de cet établissement public de coopération intercommunale (EPCI) le plus jeune des Hauts-de-France : 26,1 % des 15-29 ans pour 19,0 % en moyenne au niveau régional. L’offre de formations d’études supérieures explique en grande partie ces concentrations, et plus particulièrement pour les 18-21 ans. D’autres EPCI bénéficiant aussi d’une offre de formations supérieures attirent une part importante de la jeunesse : dans le bassin minier autour de Béthune-Bruay, Lens-Liévin, Valenciennes ou encore Douai. Mais aussi Dunkerque, Calais, Boulogne pour le littoral.

 

 

 

Une faible mobilité entre les deux anciennes régions

La mobilité des jeunes est assez contrastée. L’expatriement vers une autre région est le plus faible des régions françaises : 3 % entre 2013 et 2014. A contrario, les migrations infra-régionales placent la région dans un rang médian au niveau national. Les jeunes du Nord, du Pas-de-Calais et de la Somme sont ceux qui se déplacent le moins facilement. Par ailleurs, les flux entre les deux anciennes régions du Nord - Pas-de-Calais et de Picardie sont des plus marginaux. Il faudra certainement du temps pour que le nouveau territoire régional devienne un véritable territoire de vie.

Avec un taux de 16,8 %, la région détient cependant la part de jeunes au chômage la plus élevée des régions métropolitaines, tandis que les jeunes qui ne sont ni en emploi, ni en études, ni en formation (NEET) représentent 24,1 % des 19-25 ans, soit cinq points au-dessus de la moyenne de la France métropolitaine. La part des jeunes inactifs non scolarisés (7,6 %) est supérieure à celle de la France métropolitaine (5,6 %), tandis que le niveau de diplôme est moins élevé dans la région : 37 % sont bacheliers versus 42 % en France ; 31 % ont un diplôme d’études supérieures versus 36 %.
L’insertion professionnelle n’est pas homogène au sein de la région. Un tiers des jeunes résidant dans les EPCI ruraux et de tradition industrielle est au chômage contre 22 % de ceux résidant des les EPCI péri-urbaines. Les EPCI où sont implantées les universités (Lille, Amiens, Valenciennes et Compiègne) connaissent une situation contrastée : les jeunes y sont moins âgés, plus diplômés mais moins actifs. Les jeunes peu diplômés restent éloignés de l’emploi à l’inverse de ceux fortement diplômés.

 

 

En savoir +

 

Insee Analyse 88 

Laurent Lefèvre, Hugues Lermechin,Dans une région jeune, une forte concentration des 15-29 ans autour de Lille et Amiens, Insee Analyses Hauts-de-France, n°88, 13 décembre 2018

 Insee Analyses 89

Marie Michelle Legrand, Hugues Lermechin, Un pic de jeunes en 2030, une diminution à plus long terme, Insee Analyses Hauts-de-France, n°89, 13 décembre 2018

 

 Insee analyse 90

 

Kévin Fusillier, Hugues Lermechin, Olivier Pucher, Un éloignement de l’emploi plus accentué pour les jeunes des Hauts-de-France, Insee Analyses Hauts-de-France, n°90, 13 décembre 2018

 

12-09-2019 | Social

Le premier Hub territorial pour un numérique inclusif en région Hauts-de-France a été inauguré en juin 2019...

Lire la suite

08-08-2019 | Social

  Rodolphe Dumoulin a été nommé le 11 juillet 2019 hauts-commissaire à la lutte contre la pauvreté en...

Lire la suite

08-08-2019 | Santé

L'ANPAA a publié en mars un rapport de mise au point sur le French Paradox, un concept...

Lire la suite

07-08-2019 | Santé

Santé publique France a publié un rapport sur les estimations nationales de l’incidence et de la mortalité...

Lire la suite

07-08-2019 | Santé

En décembre 2018, la loi de financement de la sécurité sociale créé le fonds de lutte contre...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 6 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, octobre 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 5 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, juin 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 4 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, mars 2019     Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 3 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, décembre 2018       Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Numéro 2 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, octobre 2018   Au sommaire de ce numéro              ...

Lire la suite

Abonnement

Pour recevoir les publications de la Plateforme sanitaire et sociale de Hauts-de-France, cliquez sur le bouton Abonnement

abonnementabonnement

 

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En validant ce message vous acceptez l’utilisation des cookies.