logo acamedie medecineDans un communiqué de presse paru ce 29 avril, l'académie nationale de médecine s'alarme sur la consommation d'alcool qui ne baisse plus. Dès 2012, les membres de l'académie mettaient en garde contre le " ralentissement de la baisse de consommation d’alcool en France et l’affaiblissement continu de la loi Evin sous la pression du lobby alcoolier ". Ils dénonçaient alors l'autorisation de la publicité sur internet à destination des jeunes. 

 

En 2019, ils estiment être une défaite majeure pour la santé publique le fait que la consommation d'alcool ne baisse plus suite et atteint son niveau de 2017. Un article de Santé publique France (février 2019) indiquait ainsi que 30000 Français et 11000 Françaises meurent chaque année de l'alcool tandis que le Lancet publiait une revue approfondie sur les conséquences sanitaires de l’alcool.

 

L'académie nationale de médecine rappelle que l'alcool est la première cause évitable de mortalité des 15-30 ans et la deuxième cause évitable de décès toutes causes et par cancer. Il est aussi source de retard mental de l’enfant et de démence précoce, et la deuxième cause d’hospitalisation médicale. Il est impliqué dans 40% des violences faites aux femmes et aux enfants et un tiers des décès par accidents de la route

 

L'académie dénonce ainsi vivement le lobby alcoolier dont le  but avéré est d'instiller le doute sur les ravages de l'alcool  en exagérant son rôle favorable sur les effets coronariens.

 

L'académie nationale de médecine recommande donc de revenir à une politique basée sur les preuves et de mettre en œuvre les mesures qui ont une efficacité démontrée et reconnue.

 

En savoir +

Communiqué de presse de l'académe nationale de médecine

 

Aussi sur pf2s

Alcool : 41 000 décès en France et une consommation qui ne baisse plus (BEH)

Avis du CESE sur le tabac et l'alcool

Addictions : la lutte se renouvelle

Alcool : pour en finir avec le "French Paradox"

27-04-2022 | Santé

EUROPE   Rapport sur la santé en Europe, édition 2021     Publié tous les trois ans, la nouvelle édition du rapport...

Lire la suite

27-04-2022 | Santé

NATIONAL   AVC et précarité : un risque plus élevé chez le plus modestes     La Drees a publié en février...

Lire la suite

27-04-2022 | Social

FOCUS   Les seniors   L'habilitation familiale   En cas de maladie, handicap ou accident, les facultés d’une personne peuvent être altérées et...

Lire la suite

27-04-2022 | Social

FOCUS   Les seniors   Les seniors, principaux utilisateurs des services à la personne   Les services à la personne (SAP) incluent les...

Lire la suite

27-04-2022 | Santé

FOCUS   Les seniors   Parcours longévité : en France, nous vivons longtemps mais nous pouvons vieillir mieux   L’Institut Pasteur de Lille...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

Numéro 15 de la Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France de mars 2022   Au sommaire de ce numéro   RÉGION 2 La médiation numérique...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

Numéro 14 de la Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France de décembre 2021   Au sommaire de ce numéro   REGION 2 L’université d’Artois...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

Numéro 13 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France d'octobre 2021     Au sommaire de ce numéro        RÉGION 2   Vulnérabilité territoriale 2...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

Numéro 12 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France de juin 2021                  Au sommaire de ce numéro                 RÉGION 2  ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

Numéro 11 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France de mars 2021              Au sommaire de ce numéro           RÉGION 2  ...

Lire la suite

Abonnement

Pour recevoir les publications de la Plateforme sanitaire et sociale de Hauts-de-France, cliquez sur le bouton Abonnement

abonnementabonnement

 

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En validant ce message vous acceptez l’utilisation des cookies.