La Commission européenne vient de publier un rapport comparant les soins de longue durée dans l’ensemble des trente-cinq États membres et associés.

 

 

Des particularismes locaux mais trois tendances partagées

Le rapport de synthèse comme les rapports nationaux analysent quatre défis : l’accès aux dispositions relatives aux soins de longue durée et leur adéquation, les questions liées à la situation de l’emploi des aidants, la qualité de la prestation de soins de longue durée et des emplois, et la viabilité financière des dispositions nationales en matière de soins de longue durée. L’Union qui n’a pas compétence en la matière s’appuie sur le pilier européen des droits sociaux (principe 18) qui stipule que toute personne a droit à des soins de longue durée abordables et de qualité, en particulier des soins à domicile et des services de proximité.

Trois tendances lourdes apparaissent, au-delà des particularismes nationaux.

La première est l’éclatement institutionnel et territorial qui impacte négativement l’accès et le financement des soins de longue durée. La deuxième est la priorité clairement mise sur les soins à domicile qui s’accompagne d’un effet notable de désinstitutionnalisation. D’un autre côté, la prise en charge résidentielle est de plus en plus gérée par des organismes privés à but lucratif. Enfin, le troisième trait est l’augmentation massive des aidants, familiaux ou non, dû au manque de prise en charge institutionnelle, à son manque de qualité ou à son coût excessif.

Le rapport se conclut par douze recommandations pour les États et huit pour l’Union.

 

EU soins long durée soins à domicile 2018

 

 

Les aidants

De nombreux pays ont mis en place un système de congés pour soins qui permet aux parents de prendre un congé ou d’alléger leur emploi du temps, subordonné à l’approbation de l’employeur. Dans certains pays, les bénéficiaires continuent de recevoir un salaire complet, ou une compensation financière limitée. Dans beaucoup d’entre eux, comme en France, le congé ne donne lieu à aucun dédo-magement.

 

 

En savoir +

Challenges in long-term care in Europe

18-10-2018 | Médico-Social

La Commission européenne vient de publier un rapport comparant les soins de longue durée dans l’ensemble des...

Lire la suite

18-10-2018 | Social

Le plan d’action régional de l’inclusion numérique a été élaboré autour de cinq chantiers. Il se concrétise...

Lire la suite

18-10-2018 | Social

Trois études sur l’inclusion numérique et la lutte contre l’illectronisme ont été commanditées en 2018 par la...

Lire la suite

18-10-2018 | Social

La commission paritaire régionale de l’emploi et de la formation professionnelle (CPREFP) publie une étude prospective sur...

Lire la suite

18-10-2018 | Social

  La DRJSCS Hauts-de-France et le CCAS d’Amiens co-animent l’axe 3 du SIILAB (laboratoire d’innovation territoriale, lauréat de...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

                            Le numéro 1 de Plateforme sanitaire et sociale Hauts-de-France, juin 2018   Au sommaire de ce numéro            ...

Lire la suite

Plateforme sanitaire et sociale | Dernières publications

        Le numéro 0 de Plateforme sanitaire et sociale des Hauts-de-France, novembre 2017    Au sommaire de ce numéro       REGION 2 Adelf -...

Lire la suite

Abonnement

Pour recevoir les publications de la Plateforme sanitaire et sociale de Hauts-de-France, cliquez sur le bouton Abonnement

abonnementabonnement

 

Nous utilisons les cookies pour améliorer votre navigation sur notre site. En validant ce message vous acceptez l’utilisation des cookies.